Archives de Catégorie: Contributions

Au niveau des trois sous-groupes (producteurs de données, utilisateurs de données, outils), le format de contribution est libre.

Les contributions écrites doivent être envoyées au plus tard le 14 octobre (une semaine avant la première réunion des sous-groupes), à l’adresse : bim.gestiondupatrimoine@gmail.com

Elles seront publiées au fur et à mesure ci-dessous.

—————————————————————————————————————————————–

Contribution (post-travaux) – F. Pellegrin, article de 1986

Document d’archive sur le BIM :  article oct 1986 revue « Le journal des architectes n°15 »

 

Contribution du Ministère de la Culture et de la Communication

Téléchargez ici la contribution du Ministère de la Culture et de la Communication, proposée lors de la phase de relecture du rapport.

Contribution PUCA-PREBAT

Téléchargez ici la contribution du PUCA-PREBAT de présentation de la maquette numérique.

Contribution de JM Dossier

Télécharger ici la contribution de JM Dossier

Contribution de Vincy Facilities

A télécharger ici : contribution de VINCI Facilities

Contribution de Pixelius

Contribution de Pixelius.

Vous pouvez la télécharger ici : ContributionPiXelius

Seconde Contribution du Conseil National de l’Ordre des Architectes

Une seconde contribution de la CNOA permet en particulier de traiter des aspects juridiques à la mise en place de la Maquette Numérique. Vous pouvez la télécharger ci-dessous.

> Télécharger la note CNOA  sur les questions juridiques posées par la maquette numérique.

Contribution de CBRE-ICADE

Contribution de CBRE-ICADE ainsi que le dossier de prise en main d’un actif : ce dernier synthétise les documents nécessaires lors de la délicate phase de transfert entre la construction et l’exploitation.

=> Téléchargez ici la contribution CBRE-ICADE 

=> Téléchargez ici le Dossier Prise en Main d’un actif

Contribution de Syntec-Ingenierie

Contribution de Syntec-Inténierie

=> Télécharger la contribution de roposition Syntec Ingénierie au format PDF

Contribution de Qualitel

Contribution proposée par Qualitel.

=> Téléchargez la contribution de Qualitel, ainsi que ses annexes, au format PDF

Lire la suite

Contribution du GT « réglementation » de Mediaconstruct

Contribution du groupe de travail « Réglementation » de Médiaconstruct.

> Télécharger la lettre de Bruno Slama, Président de Médiaconstruct, adressée à Philippe Pelletier

> Télécharger la contribution du GT réglementation de Médiaconstruct

 

Contribution de St Gobain Habitat France

Contribution présentée par Laurent ORTAS, Responsable nouvelles technologies de la prescription, Saint-Gobain – Habitat France

> Télécharger la contribution au format pdf

Lire la suite

Contribution de l’Union Social pour l’Habitat

Maquette numérique et organismes Hlm : expérimentation et diffusion

logo ush

Contribution présentée par Antoine Ferré, Délégation Générale, Mission Numérique Hlm.

> Télécharger cette contribution au format pdf

Lire la suite

Contribution de Cylergie, le centre de recherche de Cofely

Cette contribution de Cylergie, centre de recherche de Cofely, synthétise le point de vue de l’exploitant.

> Télécharger cette contribution au format pdf

Elle est complétée par un document réalisé par l’association Ville et  Aménagement Durable qui traite de la mémoire du bâtiment 

 > Télécharger le dossier « De la conception à l’exploitation :comment assurer une mémoire du bâtiment et optimiser son fonctionnement ? » du groupe de travail « évaluation » de VAD. 

Lire la suite

Contribution de Polantis : articles sur la maquette numérique

Articles rédigés par Itaï Cellier, publiés sur le site de Polantis.

 

> Télécharger ces articles au format pdf 

 

Article N°1 : C’est quoi le BIM ? – http://www.polantis.info/bim-definition-cest-quoi-le-bim/
Article N°2 : Le BIM – Un logiciel ou un état d’esprit ? – http://www.polantis.info/un-logiciel-bim-ou-un-etat-desprit/
Article N°3 : La révolution BIM et les Architectes – http://www.polantis.info/la-revolution-bim-et-les-architectes/
Article N°4 : La réforme BIM en Grande-Bretagne – http://www.polantis.info/la-reforme-bim-en-grande-bretagne/
Article N°5 : Cobie – Définition – http://www.polantis.info/cobie-definition/

Contribution du cluster Eskal Eureka : comptes rendus du groupe de travail BIMSTO

Le groupe BIMSTO, animé par Eskal Eureka, travaille sur des projets BIM au niveau local pour en transposer les résultats au niveau national. Il a aussi pour objectif de s’inspirer des bonnes pratiques des projets nationaux afin de les reproduire  sur le territoire Sud-Ouest Transfrontalier.

> Télécharger le compte rendu de la première réunion du groupe de travail BIMSTO

> Télécharger le compte rendu de la seconde réunion du groupe de travail BIMSTO

  • Article en référence proposé par le cluster :

Une nouvelle approche de la réhabilitation, Carnets de Chantier n°65

Contribution du Centre d’Etudes et de Recherches de l’Industrie du Béton (CERIB)

Partager et échanger pour toujours mieux gérer


> Télécharger cette contribution au format pdf

Les contraintes règlementaires et les normes de plus en plus nombreuses rendent complexes les réalisations d’aujourd’hui et pèsent sur celles de demain. Il en découle le risque de voir la créativité des architectes réduites en raison des approches multiples qui permettent d’évaluer des systèmes constructifs très  divers et hautement techniques.

Lire la suite

Contribution d’Hervé Guglielmino, président de Neolity Softwares

Sous-groupe « Utilisateurs de données »

Créatrice d’un Système d’Information en 4 dimensions pour la Gestion Financière & Technique des patrimoines immobiliers.

> Télécharger cette contribution au format pdf

Lors de la 1ère réunion plénière du groupe de travail, une diapositive diffusée semblait faire unanimité dans l’assemblée.

 Elle mentionnait que :

  • Le temps d’exploitation & de maintenance d’un bâtiment est à minima 10 fois celui de sa conception.
  • 10% des coûts d’un bâtiment se réalisent lors des phases de conception et de construction.

(Donc 90% le sont à cette suite).

Pourtant, chaque élément choisi dans ces courtes phases va impacter durablement la vie de ce bâti et de ses occupants.

Lire la suite

Contribution de Didier Balaguer, Pluristop Bâtiment & Industrie

> Télécharger cette contribution au format pdf
> Télécharger le résumé du projet SCOUP

Nous sommes éditeurs de bases de données pour la construction et de solutions collaboratives d’aide à la prescription depuis plus de 12 ans.

Nous travaillons sur la fluidification des échanges de données produits entre industriels et utilisateurs de ces données (architectes, économistes, BE, entreprises, maîtres d’ouvrage…).

Nous avons développé un format (dthX)permettant de décrire toute solution constructive article, produit et systèmes afin de permettre à n’importe quel industriel de décrire et dématérialiser son offre.

Nous sommes en train de finaliser le développement d’un démonstrateur SCOUP primé Innov’R par l’ademe et la région Rhône-Alpes (Cf résumé du projet ci-dessous) et venons d’être labellisé Eurostars par l’Europe pour développer le projet datBIM consistant à associer données techniques et géométrie en permettant une mise à disposition de l’information au format IFC.

Lire la suite

Contribution de Morris & Renaud architectes

Le BIM pour Bien Imaginer Maintenant.

… retrouver le plaisir de concevoir

> Télécharger la contribution de Morris & Renaud architectes au format pdf

 Beaucoup d’architectes revendiquent toujours leur spécificité d’artistes, souvent solitaires, car ils ambitionnent de créer une oeuvre. Ils sont toujours amers, lorsque la profusion de normes ou la multitude d’équipements techniques qu’on leur impose, viennent « polluer » leur rêve idéalisé. Mais en quelques années, la complexité est devenue telle, que le travail de conception ne peut plus être le fruit d‘une seule personne, il doit être enrichi des apports de nombreuses compétences (thermique, acoustique, fluides, structure, économie, environnement, façades etc). Ce qui pose d’inévitables problèmes de coordination. Des dysfonctionnements sont constatés quotidiennement, car la collaboration entre tous les partenaires ne se fait pas de façon optimale. En effet, dans notre pays, les différents acteurs travaillent chacun de leur côté dans des structures indépendantes, sans réelle complémentarité. C’est regrettable.

Il existe cependant un moyen qui pourrait être efficace, s’il était utilisé à plus grande échelle pour rapprocher concepteurs et maîtres d’ouvrages : le BIM.

Lire la suite

Témoignage de la Mission Patrimoine de la Mairie de Paris sur la pratique de la maquette numérique

> Télécharger le témoignage de la Mission Patrimoine de la Mairie de Paris au format pdf

I. Contexte

Nous nous sommes intéressés aux IFC depuis 2005, à l’occasion de la conception de l’inventaire permanent du parc immobilier. Tout maître d’ouvrage de parc important (c’est le cas de la Mairie de Paris avec environ 5 millions de m² SHON intramuros) est normalement soucieux de connaître les bâtiments qu’il gère et entretient, les surfaces qu’il utilise et de permettre notamment la localisation des installations techniques… En effet, il est difficilement concevable d’asseoir une « politique immobilière » sans préalablement avoir inventorié et décrit les éléments du parc qui résident dans son champ d’application. La promesse des IFC répondait à cette attente… nous nous y sommes attelés.

Lire la suite

Contribution de Verspieren

Sous-groupe « utilisateurs de données »

> Télécharger la contribution de Verspieren au format pdf

Présentation de Verspieren

VERSPIEREN est une société de courtage en assurances, quatrième acteur du marché en France, 1900 personnes, 290 millions d’honoraires, 15% de son chiffre d’affaires réalisé dans l’immobilier et la construction.

Spécialiste en matière d’assurance construction et également doté d’un département spécialisé dans le développement durable, VERSPIEREN est le premier courtier à s’être positionné sur le développement durable. D’une part, en participant aux travaux du « Plan Bâtiment Durable » et, d’autre part, avec l’élaboration de BATIGREEN, sa gamme d’assurances des bâtiments durables et de la performance énergétique.

Attentes concernant la maquette numérique

Mieux connaître la maquette numérique et sa valeur ajoutée

La maquette numérique est réputée favoriser la baisse du niveau de risque inhérent dans un projet, notamment en permettant:

–          une meilleure coordination,

–          la détection d’erreurs et l’évitement de coûts liés à la non-qualité.

–          la collaboration plus étroite entre les parties.

Lire la suite

Contribution d’OGER INTERNATIONAL

Sous-groupe « Producteurs de Données » 

Contribution d’OGER INTERNATIONAL Par Gauthier BELHOMME, Directeur Stratégie & Développement Durable

> Télécharger la contribution d’OGER INTERNATIONAL au format pdf

La gestion des risques financiers passe, entre autres, par une meilleure connaissance du patrimoine immobilier afin de mieux appréhender les coûts inhérents à l’exploitation et à la maintenance des bâtiments. Une telle amélioration de performance passe par la mesure de données fiables et pertinentes qu’il faut ensuite analyser selon les besoins spécifiques des
Maîtres d’Ouvrage/Gestionnaires.

Lire la suite

Note du Conseil National de l’Ordre des Architectes

> Télécharger la note CNOA  our les enjeux de la maquette numérique au format pdf

Le projet architectural par la définition des espaces et des usages qu’ils portent est central dans l’objectif du maître de l’ouvrage. En effet, le projet transforme le réel en passant par la réponse à une commande fonctionnelle et technique émise par un « tiers », mais, elle produit également une « réponse » à des questions qui ne lui sont pas posées par la commande. En France, ce dépassement est traduit par la notion « d’intérêt public » qui est attaché à la création architecturale, la qualité des constructions et leur insertion dans les paysages. Autrement dit, à côté de la réponse à la commande, il est exigé que le projet réponde à des questions de société, de territoire, de rapport au patrimoine.

Lire la suite

Contribution EGF BTP sur la BIM

> Télécharger la contribution EGF BTP au format pdf

La maquette numérique est un formidable outil d’ingénierie concourante bien connu et utilisé par les entreprises générales pour tous types d’ouvrages. L’expérience de celles-ci conduit à effectuer les observations suivantes :

L’utilisation de la maquette numérique est une démarche de progrès de  type industriel qui conduit à la fois à réduire les coûts des bâtiments, à améliorer la qualité et les délais. Elle permet de construire mieux au juste prix en optimisant les  ressources et en améliorant les interfaces techniques entre corps d’état. Les gains sur les délais de réalisation d’une opération sont significatifs.

Lire la suite

Contribution de l’Association des Industries des Produits de Construction (AIMCC)

Position AIMCC n°08-13 :  conditions  et  méthodologie de création et de gestion des Propriétés des produits  de construction pour  le BIM  et autres échanges


> Télécharger la contribution de l’AIMCC au format pdf

Cette position a été établie  dans le cadre des travaux de la commission AFNOR PPBIM  qui prépare la norme NF XP 07-150  destinée à être portée au niveau international  pour compléter les normes ISO en cours sur les IFC  et faire valoir l’apport complémentaire   de la France et de ses industries des produits de construction en vue de  décrire  efficacement et utilement les propriétés produits  dans tous les usages  nécessaires aux échanges entre acteurs de la construction.

« Le BIM comme ‘Boulversement Interprofessionnel Majeur' », François Pelegrin, architecte DPLG, urbaniste DUP

> Télécharger ce texte au format PDF

Le BIM comme :
« Bouleversement Interprofessionnel Majeur »

UNE NECESSAIRE MUTATION !

La crise que nous traversons n’est pas une crise mais une nécessaire mutation.

Dans un monde trop longtemps dominé par l’économie, il est urgent de réintroduire d’ autres valeurs : sociales, environnementales et culturelles en remettant l’homme au coeur du dispositif(1).

C’est bien ce que recommande le “développement durable”.

Même si le Grenelle de l’environnement a réveillé les consciences et commence à produire ses effets, une évidence subsiste : le fonctionnement actuel de la filière construction et cadre de vie ne conduit pas facilement à la qualité attendue; preuves en sont le coût annuel de l’assurance construction, le coût de la non qualité(2) sans parler du coût du mal vivre(3)

Il faut donc promouvoir des approches globales, multicritères (et certainement pas seulement thermique comme c’est trop souvent le cas aujourd’hui), apprendre à raisonner en “économie globale”(4) pour réparer et construire un cadre de vie de qualité durable

Qu’il s’agisse d’aménagement, de construction neuve ou de requalification architecturale et technique de quartiers et de bâtiments devenus inadaptés aux besoins, il nous faut, d’urgence, renvoyer en formation tous les professionnels de l’acte de construire, oser la rupture avec des pratiques obsolètes, et certainement saisir l’opportunité de nouveaux outils tels que le BIM pour nous faire sortir de l’âge de pierre.

Le consommateur, qui n’a aucune raison de faire -à priori- confiance veut être rassuré(5), le banquier comme l’assureur ne financent que ce qui est certifié et le maitre d’ouvrage n’entreprend que si c’est financé et assuré

Ainsi, dotées de compétences actualisées et de nouveaux outils, les professions du cadre de vie seront mieux armées pour faire ce que l’on attend d’elle, à savoir :

– garantir les performances du projet à chaque étape d’élaboration du projet , voir garantir les résultats dans la mesure ou le comportement de l’usager est clairement établi.

– assurer la traçabilté des matériaux : le matériau pose doit être le matériau prescrit.

– attester du respect de normes , réglementations, certifications, labellisations , qualifications , en attendant de réussir à alléger l’arsenal normatif et réglementaire(6)

Lire la suite