Contribution du Centre d’Etudes et de Recherches de l’Industrie du Béton (CERIB)

Partager et échanger pour toujours mieux gérer


> Télécharger cette contribution au format pdf

Les contraintes règlementaires et les normes de plus en plus nombreuses rendent complexes les réalisations d’aujourd’hui et pèsent sur celles de demain. Il en découle le risque de voir la créativité des architectes réduites en raison des approches multiples qui permettent d’évaluer des systèmes constructifs très  divers et hautement techniques.

Cet environnement complexe est porteur d’un effet pervers qui tendrait à exclure dans l’avenir l’apparition de nouvelles solutions constructives. La validation d’une solution éprouvée peut ne laisser que peut de place aux innovations à venir qui nécessiteraient de « tout recommencer ».

L’exploitation des bâtiments semble, en raison des enjeux actuels, imposer une transmission des données favorisant la gestion du patrimoine et éviter ainsi la redondance d’information ayant comme corolaire la dégradation de sa qualité.
Un maître d’ouvrage ayant un parc immobilier important a besoin d’avoir un inventaire précis de ses bâtiments, afin de pouvoir élaborer des stratégies de gestion de patrimoine. Pour cela, il est indispensable aujourd’hui qu’il connaisse la nature de ses ouvrages, la localisation des points singuliers, leur durabilité.
Il devient donc nécessaire d’envisager une véritable mise en commun des savoirs sur la base d’un seul et même ouvrage, de conserver la traçabilité de toute chose, d’optimiser les ressources mises en oeuvre de chaque partie afin de capitaliser l’ensemble des études.

Implication :

Le CERIB est aujourd’hui très impliqué dans les mouvements qui s’opèrent en raison du rôle qui est le sien. Assumant son rôle d’utilité publique il a décidé d’engager une collaboration avec différents acteurs afin de mettre à disposition ses compétences en matière de technologie du béton, des systèmes constructifs répondant aux exigences réglementaires, des innovations à venir permettant ainsi à l’industrie du Béton de répondre aux attentes du BIM et de la Gestion du patrimoine.
Depuis quelques années, le CERIB travaille avec des logiciels 3D dans le cadre de la préparation aux évolutions qui aujourd’hui sont devenues d’actualité.

Contribution :

Mise à disposition de notre connaissance des systèmes constructifs, problématiques et contraintes pour concevoir et envisager un outil, un e-catalogue de produits pouvant être utilisé lors des études préalables ainsi que dans le cadre de l’exécution d’un projet.
Accompagnement des acteurs industriels dans la cadre de la recherche et développement pour une actualisation des systèmes constructifs en phase avec les grands enjeux à venir.

Publicités

Les commentaires sont fermés.