L’avis de cad-magazine sur le BIM

Cad-magazine de septembre-octobre 2012
http://ftp2.bentley.com/dist/collateral/docs/buildings/cad169_pp34-35_dossier%20bim_Sept2012.pdf
Il n’existe pas actuellement d’interopérabilité générale efficace entre les différents outils numériques. Le surcoût engendré ne semble cependant pas encore suffisant pour inciter les entreprises françaises à utiliser le BIM.
Le BIM est un outil en pleine expansion dans le monde. En effet, plusieurs pays (Allemagne, Australie, Singapour) l’utilisent. D’après le directeur commercial de Bentley France, les entreprises qui ne comptent pas l’utiliser risquent de perdre leur compétitivité. En effet, le manque d’interopérabilité entre les différents outils numériques coûte cher, ce qui a un impact dans le coût de la construction. Le BIM a pour but de supprimer ces problèmes.
Cependant, certains professionnels redoutent de voir leur activité affaiblie par l’arrivée du BIM.
Pourtant, le BIM a toutefois besoin de passer par des étapes de validation, ce qui induit le développement de nouvelles compétences, celles du « BIM manager ». Leur rôle est de guider et de surveiller le projet de construction.
L’auteur conclut en soulignant que les maîtres d’ouvrage seront un facteur d’incitation pour les entreprises à passer au BIM.

Publicités

Les commentaires sont fermés.